Vendredi 20 janvier, le Député-Maire de Menton a adressé ses vœux à la population dans une salle du Forum comble au sein du Palais de l’Europe. Après une minute de silence en hommage à toutes les victimes des attentats de 2016, il a notamment évoqué le contexte international, la politique nationale, la place de la France dans le monde et des Français dans notre société. Invitant chacun à penser autrement le monde dans lequel nous vivons : « Le monde change et si nous n’y prenons pas garde, nous risquons de changer avec lui. ». Tout en n’hésitant pas à évoluer : « Être conscient de la nécessité de s’adapter, ne doit pas nous amener à renoncer à l’essentiel, c’est-à-dire à ce que nous sommes, à nos traditions et à nos valeurs. »

Localement, Jean-Claude Guibal a d’abord rappelé sa conception de la politique : « Elle consiste à relier le ciel des idées aux réalités de la terre ; elle invite à être Grec et Romain. Grec pour les idées, Romain pour les réalisations car autant le Grec était philosophe, autant le Romain était un bâtisseur. ». Dans ce sens, il a réitéré qu’il ne serait pas candidat aux prochaines élections législatives 2017 en raison de la loi sur le non-cumul des mandats, préférant faire le choix de la Ville de Menton jusqu’en 2020 et au-delà : « Non seulement je ne démissionnerai pas en juin de mon mandat de maire mais, quand il se terminera, je vous demanderai de me renouveler votre confiance car je me représenterai à vos suffrages. »

Enfin, après avoir détaillé les projets pour Menton, y compris en étroite coopération avec la Communauté d’agglomération de la Riviera Française (CARF), et sur lesquels nous reviendrons dans nos prochaines éditions, le Député-Maire a remercié « les élus du Conseil municipal pour leur travail, le Sénateur Colette Giudicelli pour son action en matière sociale au sein du CCAS notamment, ainsi que le président de la CARF Patrick Cesari, les maires et conseillers de l’intercommunalité, mais aussi les agents de la Ville, du CCAS, de l’Office de tourisme, de l’Hôpital et de la CARF. »;

Concluant évidemment, « de tout cœur et à nouveau » par « une bonne et heureuse année 2017 ».

Plus de détails à venir dans Menton infos n°39 et le PMM de février