Des enfants qui attendent sagement en rang, d’autres qui s’accrochent dur comme fer aux bras de leurs parents. Des larmes qui perlent sur les joues rougies quand, non loin de là, les cris de joie percent aussi fort que les retrouvailles étaient attendues. Des pas effrénés, perdus, flânant ou déjà concentrés qui déferlent dans la cour de l’école avant la cloche… Aucun doute : il s’agissait bien de la rentrée ! À Menton, celle-ci s’est déroulée dans le calme et sous haute sécurité.

« L’une des meilleures rentrées de ces dernières années ! » C’est en ces mots que le Député-Maire Jean-Claude Guibal a résumé le sentiment général partagé par de nombreux parents et enseignants, dont il a salué également « l’enthousiasme, le dynamisme et le sang-froid dans le respect des consignes de sécurité ». À Menton en effet, les mesures imposées après l’attentat du 14 juillet ont été suivies à la lettre, sans empêcher toutefois la bonne humeur de prévaloir. Au point que cette rentrée fut qualifiée de « calme et sereine » par les responsables municipaux comme par ceux de l’académie, à l’issue de leur tournée dans les écoles.

Un million d’euros de travaux

Devant les grilles, les discussions portaient donc souvent sur les questions traditionnelles de la rentrée : ouvertures ou fermetures de classes, nouveaux visages, travaux réalisés pendant l’été par la mairie (pour plus d’un million d’euros), menus de la cantine… Autant de points déjà évoqués dans notre dernier numéro. De même que les Nouvelles activités périscolaires (NAP), suivies en 2015 par sept enfants sur dix. Celles-ci sont maintenues dans leur forme à raison de 45mn, quatre jours par semaine, et restent gratuites. Les inscriptions de dernière minute sont encore possibles auprès du Guichet unique.

La sécurité renforcée

Bien sûr, le drame de Nice et la menace terroriste n’en demeuraient pas moins dans tous les esprits. Afin d’assurer une sécurité maximale pour les 6 000 élèves de Menton, un dispositif exceptionnel avait été décidé par la Ville les 1er et 2 septembre, à l’image de la fermeture de la rue Magenta, ou d’autres voies quand le plan de circulation le permettait. Certaines resteront en vigueur chaque semaine, hors vacances scolaires, comme l’année précédente. Ainsi, la rue Pasteur sera fermée à la circulation du lundi au vendredi à 7h45, 11h15, 13h15 et 16h15 (le mercredi, uniquement le matin), pour une demi-heure à une heure à chaque fois. Même chose montée du Souvenir, à 8h15, 11h15, 13h15 et 15h30 (hors mercredi). De plus, les barrières métalliques établissant un périmètre de protection seront à nouveau positionnées aux abords de la plupart des établissements. Sur ce point, la commune fait appel au civisme pour éviter qu’elles ne soient déplacées, puisqu’elles servent l’intérêt des enfants, de vos enfants.

D’autres mesures à venir

Parmi les nouvelles mesures, en plus de celles appliquées par les établissements eux-mêmes (contrôle des entrées-sorties et des sacs), le Député-Maire a donné instruction d’étendre la présence d’agents de surveillance à 15h45 et à 16h30, contre un seul horaire auparavant. Si vous êtes disponible, sachez que la mairie recherche toute l’année des « papy/ mamy trafic » ; une activité qui s’ouvre dans les faits à tous les âges, pour former de véritables anges gardiens des sorties d’école. Surtout, les services mènent actuellement une étude pour renforcer la sécurité des accès et la surveillance autour de tous les établissements (écoles, collèges, lycées), y compris par des caméras. Ce travail rejoint l’annonce faite par le Département des Alpes-Maritimes, pour les collèges qui relèvent de sa compétence, d’un plan de six millions d’euros en 2017 afin de participer au financement des matériels de sécurité que les communes souhaiteraient acquérir. Ce que la Ville de Menton ne manquera pas de solliciter car si la sécurité demeure la compétence de l’État, elle est désormais l’affaire de tous.

Guichet unique 04 92 10 50 54/55 Police municipale 04 92 10 50 50