Découvrir la ville dans laquelle on vient d’emménager n’est pas toujours chose évidente. Afin de faciliter cette implantation, la municipalité organise en moyenne deux rendez-vous annuels, qui se déroulent généralement au printemps et à l’automne. C’est ainsi qu’au sein de la salle du conseil, plus d’une centaine de nouveaux Mentonnais ont été accueillis le 23 octobre par de nombreux élus, chefs de service et agents communaux. Lesquels leur ont remis une documentation utile à la vie citoyenne, culturelle, touristique, etc. Intarissable lorsqu’il s’agit de parler de la cité, qui porte comme signature « Ma ville est un jardin », le Député- Maire a évoqué l’histoire de la Perle de la France, déclinant tour à tour son passé, son présent et son avenir, avant de passer la parole aux récents arrivants : « Vous avez choisi de vivre à Menton, je considère que vous avez fait un choix judicieux ». A la fois chaleureuse et instructive, cette nouvelle rencontre s’est ensuite achevée en toute convivialité autour du verre de l’amitié et du traditionnel buffet de bienvenue.

Les grands projets

Concernant le développement économique, en l’occurrence numérique et qui passe donc par le déploiement de la fibre optique, Jean-Claude Guibal a souligné que son installation devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2016. Ville touristique par excellence, la cité des Citrons demeure dans l’attente administrative et juridique d’accueillir un hôtel 5 étoiles au-dessus du port de Menton-Garavan. Lequel deviendra communal l’année prochaine, du fait du terme de la concession qui avait été donnée par la ville, il y a soixante ans. Quant aux huit hectares que constituait l’ancien centre de vacances Roger-Latournerie, les élus les ont affectés par délibération à des investissements hôteliers et touristiques haut de gamme. La signature de l’acte d’achat étant prévue le 29 octobre.

Privilégier la qualité de vie

Ainsi, du Campanin au tissu associatif en passant, entre autres, par le Plan local d’urbanisme (PLU), l’Indication géographique protégée (IGP) obtenue récemment et la Communauté d’agglomération de la Riviera française (CARF) dans le cadre de la réforme territoriale, l’édile a conclu en insistant sur l’aspect qualitatif de Menton : « Avec ses 30 000 habitants recensés, qui passent à quarante en hiver et à plus de quatre-vingt-dix en été, la cité se doit de répondre aux besoins de la population, tout en préservant son identité propre et forte. Nous souhaitons lui garder sa taille actuelle. Ainsi que sa vocation culturelle bien sûr ! ».