En application de la loi NOTRe, qui transfère la compétence Promotion du tourisme aux intercommunalités, un Office de tourisme intercommunal sera créé pour l’ensemble des communes de la CARF à compter du 1er janvier 2017.

La loi du 7 août 2015 portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) rattache à la compétence Développement économique des communautés d’agglomération les missions en matière de promotion du tourisme, et notamment la création d’offices de tourisme, à compter du 1er janvier 2017. Lors de la séance du 19 septembre, et suite au rapport présenté par le Député-Maire, les élus de la Communauté d’agglomération de la Riviera Française (CARF) ont donc acté la création d’un Office de tourisme intercommunal sous la forme d’un Établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC).

Les OT de gouvernance CARF

Dénommé Office de tourisme « Menton Riviera et Merveilles », il sera administré par un comité de direction composé de trente-trois membres, dont vingt-cinq élus de la CARF et huit acteurs locaux du tourisme. Cet ÉPIC exercera la compétence Promotion du tourisme « sur le modèle des Comités régionaux du tourisme (CRT) » précise le Député- Maire, pour l’ensemble des quinze communes de la CARF. C’est-à-dire l’accueil et l’information des touristes, la promotion de la destination « Menton Riviera et Merveilles » lors des salons et auprès des acteurs économiques, ainsi que la création d’offres groupées (packs, visites, nuitées d’hôtel). L’Office de tourisme intercommunal sera également chargé de coordonner l’action des autres offices implantés dans les communes, qui deviendront pour la plupart des « Bureaux d’information touristique » conformément à la loi, mais qui garderont leur appellation d’Offices de tourisme. Conséquence pour Menton : l’Office de tourisme communal, maintenu pour quelques mois, passera donc comme tous les autres sous gouvernance CARF en début d’année. Les services de la Ville et ceux de la communauté travaillent actuellement aux modalités administratives et financières de ce transfert. La question des locaux est quant à elle déjà résolue, puisque la nouvelle structure intercommunale prendra ses quartiers sous les arcades du palais de l’Europe, avenue Boyer.

Un service marketing

Ce transfert à la communauté d’agglomération soulève toutefois la question de l’événementiel (Fête du Citron®, Festival de musique, Noël à Menton, etc.), piloté jusqu’ici par l’« OT » de la commune. La Ville réfléchit donc à une nouvelle organisation pour maintenir et professionnaliser encore la création et le suivi de ses événements. Parallèlement, comme Jean-Claude Guibal l’avait annoncé lors de ses voeux à la population en janvier dernier, un service marketing verra le jour prochainement, pour « mettre sur le marché » et valoriser les différents produits de la cité (jardins, musées, etc.) en plus des événements toujours plus nombreux.