C’est hélas un constat. En France, le chômage des jeunes de moins de vingt-cinq ans est très supérieur à la moyenne européenne (26% contre 19,7%). À Menton, pour y remédier en plus de Pôle emploi, de la Mission locale Est 06 et du Bureau municipal d’information jeunesse, la Ville lance un nouveau dispositif qui figurait parmi les engagements du Député-Maire lors des élections : le Pass Réussite. Son objectif ? Offrir aux jeunes la possibilité de réussir leur future vie professionnelle par le biais de stages conventionnés avec les établissements scolaires, et d’emplois saisonniers en mairie. « Nous leur offrons un premier pas dans une entreprise, voire une embauche comme nous venons de le faire au sein de la Direction des ressources humaines avec Magali, qui a signé son premier CDD. Ce programme va s’intensifier dans les mois à venir », explique David Claude, DRH. Parmi les solutions possibles, le Pass Réussite propose des contrats aidés, d’apprentissage (en lien avec un CFA), ou encore dits d’emploi d’avenir, qui sont réservés aux jeunes âgés de seize à vingt-cinq ans sans emploi. Ces derniers sont suivis par un référent de la Mission locale ou de Cap emploi, ainsi que par un tuteur choisi parmi les salariés de la collectivité. « Cela est très utile pour permettre un passage de relais lors d’un départ à la retraite », soulignait Jean- Claude Guibal en présentant le Pass Réussite. Sans oublier bien sûr les contrats d’insertion (CUICAE) qui offrent un CDD pour six mois à deux ans. Le Pass Réussite porte donc bien son nom pour les Mentonnais : en deux ans, la Ville a déjà permis à cinq-cents jeunes de franchir les portes de ses services, de découvrir le marché du travail et de se poser les bonnes questions quant à leur orientation.