Le 8 décembre, en application de la loi NOTRe, les élus de la communauté d’agglomération ont acté la création de « Menton, Riviera et Merveilles » qui aura pour mission de s’occuper de la promotion du tourisme dans le cadre de sa compétence du Développement économique.

La loi du 7 août 2015 portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) consacre l’intercommunalité dans son rôle d’autorité organisatrice du développement économique local. Ainsi, le développement économique – première des compétences des communautés d’agglomération – est complété par la promotion du tourisme dont la création d’offices de tourisme, à compter du 1er janvier 2017, à l’instar des communautés urbaines et des métropoles. Le 19 septembre dernier, en application de cette loi, les élus de la Communauté d’agglomé- ration de la Riviera Française (CARF) ont voté la mise en place de leur Office de tourisme communautaire. Né officiellement le 8 décembre avec l’installation du Comité de direction, cet office sera donc fonctionnel au 1er janvier prochain. Pour ce faire, le Conseil communautaire a décidé de l’attribution d’une avance de subvention de trois-cent-mille euros au titre de l’année à venir.

Fonctionnement

Dénommé « Menton, Riviera et Merveilles », cet Office de tourisme communautaire a été créé sous la forme d’un Établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC). Il siègera avenue Boyer au palais de l’Europe et aura pour mission principale de promouvoir le tourisme sur l’ensemble du territoire de la CARF, qui rappelons-le comprend quinze communes. Pour ce faire, trente-cinq agents provenant de ces dernières vont faire l’objet soit d’un transfert, soit d’une mise à disposition, soit d’un détachement. Ils représenteront une trentaine d’emplois à temps plein auxquels viendront s’ajouter quatre agents de l’Office de tourisme de la Ville de Menton à temps partiel. Le Comité de direction, constitué de trente-trois membres (vingt-cinq élus et huit acteurs locaux du tourisme dits socioprofessionnels), a élu à l’unanimité Jean-Claude Guibal président de l’Office de tourisme communautaire.

Et l’Office de la Ville ?

Une question demeure en suspens. En effet, que va devenir l’actuel Office de tourisme de la Ville de Menton ? Pour l’instant il poursuit sa route, à l’instar de ceux de Roquebrune-Cap- Martin et de Beausoleil, puisque la loi NOTRe autorise les communes classées à maintenir leurs offices de tourisme qui seront à gouvernance inter- communale. Toutefois, cette dernière disposition est susceptible d’être modifiée par la loi Montagne en cours d’examen par le Parlement. Elle pourrait en effet accorder aux communes classées station de tourisme la possibilité de maintenir leur propre office dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui, et ce, sous réserve d’avoir délibéré avant le 31 décembre 2016. Vote qui sera soumis au conseil municipal du 15 décembre. En revanche, le pôle événementiel géré jusqu’ici par l’Office de Menton sera transféré au sein d’une Direction Marketing intégrée dans les services de la Ville. En effet, le Député-Maire et les élus souhaitent la création d’une entité qui aura pour mission de s’occuper des manifestations mentonnaises (Fête du Citron®, Festival de musique, etc.) ainsi que la mise sur le marché des jardins remarquables et plus globalement de tout ce qui fait l’aura de la ville-centre de l’est du département.