Les Mentonnais le savent bien : à l’occasion des festivités autour du citron, les voies de circulation du centre-ville sont modifiées et certaines places de stationnement sont neutralisées pour que tout puisse se dérouler dans les meilleures conditions. Des changements qui ont essentiellement lieu durant les temps forts des cinq corsos, à l’exception notable de l’avenue Boyer nord et du cours Georges V (réservé aux GIG sauf jours de corso) sur lesquels l’interdiction de stationnement vaut tous les jours, respectivement jusqu’au 26 février et au 1er mars.

Les axes noirs du corso

Les axes dits noirs forment le périmètre du circuit du corso, à l’intérieur duquel toute circulation et  donc tout stationnement sont interdits plusieurs heures avant chaque défilé. Pour les corsos des dimanches 12, 19 et 26 février, il s’agit de la zone située entre l’avenue Carnot, depuis son intersection avec l’avenue Édouard VII à l’ouest, jusqu’à la rue d’Adhémar de Lantagnac au droit du rond-point Saint- Roch, à l’est, en passant par l’avenue Félix Faure au nord et la promenade du Soleil au sud. Aucun véhicule n’y est toléré pendant toute la journée.

Pour les corsos nocturnes, le circuit est plus court puisqu’il s’arrête, à l’ouest, au niveau de la rue Pasteur. La circulation et le stationnement y sont interdits de 12h à minuit les jeudis 16 et 23 février. À noter également la fermeture de l’avenue Boyer sud au droit du palais de l’Europe, pour toute la durée de la fête, avec déviation par la rue Pasteur.

Les axes rouges

Les axes rouges sont ceux situés hors du circuit du corso sur lesquels la circulation est autorisée mais pas le stationnement. Les dimanches de corso, aucun véhicule ne devra s’y trouver dès 6h et jusqu’à 23h (5h à 19h pour certaines voies). Il s’agit des avenues de Verdun, Édouard VII et Thiers, de l’allée James Withney, des rues Gaspard Médecin, Victor Hugo, Trenca et de la République au droit des Nouvelles Galeries, de l’esplanade G. Pompidou (Conservatoire), de l’avenue du Général de Gaulle entre les allées de la B.A. 943 et des 25e et 27e B.C.A., des chemins des Terres-chaudes et des Rigaudis, de l’avenue du Pigautier, de la rue des Soeurs Munet et de la rue des Anciens combattants d’AFN.

Lors des corsos nocturnes, les axes rouges sont limités à la rue Gaspard Médecin, l’esplanade G. Pompidou, la rue Trenca et, dans les mêmes proportions que le dimanche, la rue de la République et l’avenue du Général de Gaulle. Un axe rouge est également mis en place rue Partouneaux à l’occasion des Jardins de lumières les vendredis 17 et 24 février. De 12h à minuit, le stationnement y sera interdit et, dès 19h30, la circulation sera également fermée au droit du Casino en raison des mesures de sécurité exceptionnelles.

Des parkings supplémentaires

Compte tenu de l’affluence attendue lors des corsos du dimanche, des parkings supplémentaires sont créés pour répondre aux besoins de stationnement, en plus des trois parkings souterrains payants que compte la cité (places Saint-Roch, Lorédan-Larchey et Vieille ville-Sablettes). Les dimanches 12, 19 et 26 février, le stade du Val d’Anaud (corniche des Serres de la Madone) sera mis à la disposition du public dès 9h. Tout comme le parking supplétif de l’Intermarché du Haut-Careï, avenue St-Roman, qui accueillera les visiteurs de 9h15 à 13h et de 15h à la fin de la manifestation. Enfin, le stade Rondelli à Garavan sera ouvert au stationnement de 9h à 18h30. Ces trois parkings gratuits seront desservis par des navettes qui feront la liaison avec le centre-ville pour rejoindre le circuit du corso.

Par ailleurs, les autocaravanes pourront stationner sur le terrain attenant au parc Koaland, avenue de la Madone, de 8h à 19h. Attention en revanche : lors des corsos des dimanches comme des jeudis, le parking place d’Armes sera réservé aux véhicules techniques et il sera donc interdit au stationnement.

Et pour une fête encore plus sereine, la sécurité au rendez-vous

En plus des mesures de sécurité exceptionnelles prises autour de la fête, l’événement est encadré par les pompiers du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 06) et par la Croix-rouge. Renseignez-vous auprès des agents de sécurité ou d’accueil, présents dans la zone du corso, pour connaître les points de secours, ou adressez-vous directement à l’Office de tourisme, avenue Boyer. Toujours bon à savoir également: la mairie dispose d’un service des objets trouvés.

Renseignements : 04 92 41 76 95