« Et la thématique de la 85e Fête du Citron sera… Bollywood ! », dévoile le Député-Maire lors du point presse institué dès le lendemain de la clôture de la 84e édition. Bollywood qui n’est autre que la célèbre industrie du cinéma indien basée à Bombay et dont les films réalisés en hindi racontent, chantent et dansent le bonheur de vivre.

Ainsi, après Cinecittà et le cinéma italien en 2016, Broadway et les comédies musicales en 2017, Bollywood sera, du 17 février au 7 mars 2018, la troisième et dernière partie du triptyque consacré à une ville et à son art cinématographique ou visuel. Lequel a été importé en Inde par les frères Lumières en 1896 avant de devenir, non pas un art, mais une culture désormais inhérente à la vie quotidienne indienne.

Bollywood. Un nom pour rêver et faire rêver à Menton en 2018. Un nom et un thème qui permettra de réaliser des motifs monumentaux, des parterres de fleurs colorés, un bestiaire fabuleux grâce à la mythologie indienne, des danses et des chants, mais aussi de nouvelles attractions !

Une 84e édition réussie

Avec environ 190 000 entrées payantes (soit une quasi-stabilité par rapport à 2016), un chiffre d’affaires maintenu à 2 millions d’euros, des ventes boostées grâce au Web (+20%), une promotion numérique et une fréquentation du site en hausse avec plus de 300 000 utilisateurs uniques, la 84e Fête du Citron termine ainsi en bonne position. Un résultat dû à l’implication des agents de l’Office de tourisme et de la Ville, mais aussi au fait que la 84e édition s’est déroulée selon le premier magistrat dans un « contexte hautement sécuritaire. Le préfet Georges-François Leclerc a vérifié lui-même les carrefours, les trottoirs et je remercie toutes les forces de l’ordre et de secours ainsi que les agents de la force Sentinelle qui ont assuré la sécurité nuit et jour au sein de la ville ».

Cette haute sécurité a certainement rassuré les visiteurs puisqu’ils ont été nombreux à venir en famille. Appelés dans le jargon de la billetterie « public individuel », ces derniers ont ainsi compensé la relative désaffection des caristes. « Et cette forte participation des familles nous plait car nous souhaitons faire évoluer la Fête du Citron® afin qu’elle se situe entre le corso et le carnaval de Venise. C’est-à-dire que les spectateurs soient également des acteurs comme cela se passe aussi dans les fêtes de quartier à Vintimille. Mais n’oublions la caractéristique de cette fête qui est d’être quasiment réalisée en régie par les agents de l’Office du tourisme et ceux de la Ville. C’est un mouvement fédérateur qui met en évidence un vrai savoir-faire dont nous sommes fiers », a conclu Jean-Claude Guibal.

Jean-Claude Guibal présente la 85e Fête du Citron